Formation Plan de Continuité d’Activité ( PCA )

Elaborer un plan de continuité et de reprise après sinistre

Objectifs de la formation
La continuité des activités est plus que jamais au cœur de la préoccupation des entreprises et des instances de réglementation. Bien au-delà de la dimension informatique à laquelle il est trop souvent confiné, un Plan de continuité des activités (PCA) est avant tout centré sur les métiers, et vise à assurer la robustesse de l’entreprise face à tout type de risque opérationnel. Cette formation PCA donne les clés pour
prendre en compte toutes les dimensions de la continuité des activités, puis concevoir et mettre en œuvre son PCA.
Cette formation PCA vous permettra de:
–  Évaluer les risques et enjeux de la reprise après sinistre et de la continuité de service
–  Élaborer les plans répondant aux besoins de l’entreprise dans ce domaine
–  Connaître les méthodes et outils pour choisir le type de site de reprise et réussir les projets
–  Sélectionner les technologies, architectures et solutions les plus pertinentes
–   Connaître les meilleures pratiques et bâtir un budget réaliste

A qui s’adresse la formation ?
Cette formation PCA s’adresse au management IT et métier de l’entreprise pour appréhender dans sa globalité le plan de continuité de service/reprise après sinistre et l’aligner sur la stratégie de gouvernance de l’entreprise, aux décideurs de l’entreprise qui recherchent des informations sur les solutions les plus pertinentes et les méthodes/outils pour piloter le un tel projet et connaitre les meilleures
pratiques, ainsi que l’état de l’art des technologies et architectures de continuité de service.

Prérequis :
Etre impliqué dans les enjeux métiers de l’entreprise ;

Programme


1 – Les risques et enjeux de la continuité de service
–  Les enjeux de la continuité de service
–  Les différentes catégories de menaces (sinistres naturels, incidents techniques majeurs, services publics…)
–  Les contraintes réglementaires devenues exigences : recommandations ISO, normes Bâle II & III, contrats d’assurances..
–  Comment garder des coûts acceptables par rapport aux besoins exprimés ?
–  Des tests réguliers pour garantir la pérennité et l’efficacité des plans de continuité de service
–  Les concepts clés
–  Définitions et modèles de plans de continuité de service; des activités (PCA) et de plans de reprise après sinistre (PRA)
–  Sur quelles bases choisir des objectifs de temps de reprise (RTO), de point de reprise (RPO) et de temps de reprise du réseau (NTO) ?
–  Les classes de services permettent de prendre en compte la criticité des activités et des processus
–  Quel(s) site(s) de reprise pour répondre aux différents besoins et contraintes ?
–  Positionner le plan de reprise après sinistre d’une entreprise avec le modèle de maturité
–  Les technologies de base indispensables

2 – Les fondations technologique et fonctionnelle de la reprise après sinistre
–  Les fondations établissement d’une analyse d’impact sur les activités (BIA, activités critiques, mesure des risques, coûts)
–  Constitution du « business case » : l’estimation des besoins et des ressources
–  Bâtir un plan de continuité de service (objectifs de reprise, portée du plan, procédures, priorités…)
–  Le caractère indispensable des tests et mises à jour du plan
–  Les sites de reprise
–  Les types de sites de reprise suivant les degrés d’opérationnalité (actif; passif), les niveaux d’investissement, etc…
–  Choisir entre une externalisation ou un développement en interne du site de reprise 
–  Quelle distance entre sites ? Dizaines, centaines ou milliers de kilomètres ?
3 – Formalisation communication et entrainement
–  La cellule de crise
–  Le plan de gestion de crise
–  Le plan de secours informatique et la reprise d’activité informatique
–  Le plan de continuité des opérations
–  Les plans de formation et la sensibilisation des utilisateurs
–  Le plan de tests et d’entrainement
–  La mise en place de procédures et les moyens de suivi
–  La problématique des équipements du site de reprise
–  Les architectures de continuité de service
–  Connaître les technologies de reprise après sinistre
–  Comment répondent-elles aux objectifs de temps de reprise et de point de reprise ?
–  Impact des contraintes opérationnelles et de distance sur le choix des technologies 
–  Quels sont les types de solutions de sauvegarde; restauration adaptés ?
–  Les miroirs et techniques de réplication de données (synchrone, asynchrone) sont devenus incontournables
–  Considération des solutions d’archivage (bases de données, messagerie, données patrimoniales…)
–  Quelles fonctionnalités pour les serveurs : clustering,  load balancing, NAS, etc. ?
–   Traitement des réseaux LAN, SAN et des chemins multiples
–   Présentation des architectures multi-sites
– Les apports de la virtualisation
4 – Les méthodes et outils pour réussir les projets
– Les meilleures pratiques et plusieurs cas réels
–  Les distances entre sites les plus fréquentés et exceptions
–  Un exemple de plan de reprise après sinistre
–  Cas concrets d’utilisation de technologies et de méthodes : disque-à-disque, virtualisation, ILM, classes de service et accords de niveaux de service (SLA)
–  Pratiques pour garantir la cohérence des données
–  Méthodes et outils des projets de continuité de service
–  Obtenir l’expression des besoins
–  Réaliser l’analyse d’impact sur les activités
–  Utiliser la méthode des scénarii
–  Contrôler la qualité de service : outils de mesure et tableaux de bord
–  Intérêt des modèles ITIL et CoBit pour la continuité de service
–  Les composants d’un budget de continuité de service
–  Éléments pour comparer les coûts des différentes architectures

Wordpress themes JazzSurf